Des fleurs pour Algernon

Amusé par un critique littéraire, je cherche sur le web un essai de Bruno Lafourcade sur le suicide.
La pleine gaité me surprend lorsque je constate que la Fnac en a 6 neufs et 6 d’occasion.
Vous avez noté que je ne nomme pas le critique littéraire car il le cite lui-même : « Qui se souvient d’un critique, une fois qu’il n’est plus de ce monde ? ».

Je renonce finalement à l’achat car je suis très velléitaire sur mes envies et l’idée que des gens aient lu un livre pour le revendre aussitôt me gâche l’espoir que j’utilise en quantité très raisonnable.
Toutefois, je cherche quelques phrases de l’auteur. La principale raison à ceci est que je n’ai rien d’autre à faire à cet instant.
Et je trouve : « l’amour, la procréation, la famille, les ruses de la Nature pour perpétuer l’Espèce… » Et il vous donne ce conseil : « laissez ces cochonneries aux classes inférieures ! ».

Quelques jours après, au fond d’un ravin perdu des Pyrénées, je fais une rencontre inattendue en la personne d’un cricétidé dont la spécificité ne fait pas partie de mes connaissances (j’ai beaucoup trop fréquenté les villes) _ Campagnol ? Mulot ? Musaraigne ? Gerbille ?
De toutes façons, celui-ci est espagnol sans le savoir.
Etonnamment, je repense à l’auteur de l’essai sur le suicide _ je me rapproche et fixe l’animal _ pense à ses ancêtres en oubliant que ce sont aussi les miens _ et puis je me souviens d’une phrase citée par le critique littéraire : « avec le temps, les raisons de soutenir telle ou telle opinion finissent toujours par tomber dans le ridicule. Les opinions, à la rigueur, peuvent demeurer sensées : leurs raisons jamais ».

Alors, les yeux dans les yeux avec ma souris, je pense à la relativité, je pense aux éphémères qui naissent, procréent et meurent dans la même journée.
Et puis je pense à Algernon, qui a perdu la vie,
et je pense à Charlie Gordon qui a perdu son intelligence,
et à ceux qui se suicident pour ne pas subir.
Et puis je pense à Daniel Keyes, né le 9 août 1927 à Brooklyn et mort en Floride le 15 juin 2014.

Canyon d'Anisclo (Sobrarbe)

Canyon d’Anisclo (Sobrarbe)

Ce contenu a été publié dans Débat d'idées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *