Archives de catégorie : Fernando PESSOA

Si vous êtes solide vous avez fait le bon choix

Madone du silence

Hommage à Bernardo Soares, employé de bureau rue des Douradores Madone, quelle façon de voir est donc la façon dont je te vois ? Dame des heures qui passent, Madone des eaux dormantes et des algues mortes, Déesse tutélaire des … Continuer la lecture

Publié dans Aragon, Fernando PESSOA | Laisser un commentaire

Cinquième douzaine

Regrets éternels, comme vous durez peu ! La beauté est grecque. Mais l’idée quelle est grecque est moderne.

Publié dans Fernando PESSOA | Laisser un commentaire

Quatrième douzaine

Lorsque je considère combien réel et véritable est, pour le fou, le contenu de sa folie, je ne peux que tomber d’accord sur l’essence de cette déclaration de Protagoras, pour qui « l’homme est la mesure de toute chose ». Il n’y … Continuer la lecture

Publié dans Fernando PESSOA | 4 commentaires

Troisième douzaine

En ce qui concerne la sensibilité, quand j’aurai dit que j’ai toujours aimé être aimé et jamais aimé moi-même, j’aurai tout dit. Les sociétés sont menées par des agitateurs de sentiments et non par des agitateurs d’idées.

Publié dans Fernando PESSOA | Laisser un commentaire

Deuxième douzaine

Je suis l’ombre de moi-même et je cherche ce dont elle est l’ombre. Aussi longtemps que j’ai été chrétien j’ai pensé que les hommes étaient responsables du mal qu’ils faisaient – je haïssais les tyrans, maudissais les rois et les … Continuer la lecture

Publié dans Fernando PESSOA | Laisser un commentaire

Première douzaine

QU’ILS SONT DONC INFERIEURS, ces gens qui se vouent à un idéal ! Ils ne sont supérieurs qu’à ceux qui ne se vouent à aucun. L’homme réellement supérieur est celui qui voudrait avoir des idéaux. Il ne le peut, car … Continuer la lecture

Publié dans Fernando PESSOA | Laisser un commentaire