Archives de catégorie : Poésie-Textes

Beaucoup d’idées sont poétiques

Une heure, une heure seulement

Aragon Bardenas Reales – région sud, La Negra. Après une bonne balade sur le cabezo del Fraile (565m), je redescends et me perds car des failles ravinées m’empêchent de retrouver ma voiture. Renonçant à rester propre, je dévale dans la … Continuer la lecture

Publié dans Aragon | Laisser un commentaire

Medoc

C’est un pays calme et étrange où c’est la terre qui navigue, caramel liquide passant et repassant devant les vignes qui coulent en pente douce vers des ports à gabarres tournés vers tous les gosiers du monde. Lorsqu’on n’est pas … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire

Sensations d’été

IMOUZER DU KANDAR – Histoire 43 15h … La sieste. Je dors encore car il fait trop chaud pour vivre. Songe incorporel dans une torpeur pas tout à fait lucide mais pleine de bonheur par l’oubli du temps qui passe … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Polygone de l’exil

Au col du Portalet, après la frontière, renait la rivière Gallego qui part indéfiniment vers le Sud à la découverte de son royaume libre et beau, dont l’identité et l’évidente fraternité de tous temps lui étaient promises. Et cette obsession … Continuer la lecture

Publié dans Aragon | Un commentaire

Cycle de l’eau (3/3) : le bien de tous

Au jeu comme à la guerre, il y en a qui gagnent, certains qui font match nul, et puis d’autres qui perdent. En Aragon, la règle est plus simple : si vous avez la chance d’être en haut, vous regardez … Continuer la lecture

Publié dans Aragon | Laisser un commentaire

Cycle de l’eau (2/3) : Yesa No

Ici les touristes sont interloqués par des bizarreries de toutes sortes. Particulièrement les anglo-saxons qui observent partout d’étranges graffitis : « YESA NO ». Car ils aiment la clarté les anglo-saxons…C’est YES ou c’est NO ? Mais vous êtes dans la vallée … Continuer la lecture

Publié dans Aragon | Laisser un commentaire

Cycle de l’eau (1/3) : Flamingos

« Parfois j’aimerai être fou et ne plus rien sentir, Car être fou protège de la douleur, Cette douleur qui ne connait pas de fin. La mort a approché ma couche Mais elle a refusé de me prendre, Car mon destin … Continuer la lecture

Publié dans Aragon | Laisser un commentaire

La foi

IMOUZER DU KANDAR – Histoire 42 Par une de ces décisions incongrues auxquelles on s’abandonne régulièrement dans notre vie, j’ai décidé de faire un petit voyage à Madrid. Je fais venir mon taxi préféré de Fès pour qu’il vienne me … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Sueur à Kalâa Kabira

Imouzer du Kandar (Histoire 41) Souvent il fait trop chaud dans ce bas quartier d’Imouzer où le probable, jeté, fait découvrir ce qu’ailleurs on ne découvre pas. Alors je foule les pavés, salue trois enfants qui se moquent de moi … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Saison sèche

IMOUZER DU KANDAR _ Histoire 40. Beaucoup de bruit ce soir dans la petite cour de Kader en bas d’Imouzer, mais le thé ne sera pas gâché car les cinq touristes en transit sont forts sympatiques. Ils vont rejoindre un … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

L’étranger

Mais finalement qu’est-ce que je fais là _ à marcher sur cette montagne ? C’est à droite ou à gauche ? Ici je suis déjà passé _ allons voir par là. Mais finalement qu’est-ce que je fais là ? D’abord, … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

C’était écrit.

Imouzer est écrite sous l’ombre du Kandar, montagne où la vie est dure et la promenade magnifique. Les habitants ne cherchent pas trop pourquoi les choses arrivent. Ils ont appris des arabes que notre intelligence ne sert pas à expliquer … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | 3 commentaires

La tentation nihiliste

Bonjour Monsieur Jaccard, je viens de lire sur votre blog votre sentiment fait de déception, de doute et de fierté concernant votre livre « La tentation nihiliste ». Auriez-vous dû l’écrire _ est-il bien écrit _ aucune relation entre votre « don » nihiliste … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Un commentaire

Dilution dans le désert

Appeler à soi le caprice, fermer la chambre à Imouzer, partir tôt avec le soleil à gauche, marcher vers les gorges rouges sans se retourner sur le Kandar, laisser là tous les rêves, ceux d’Imouzer qui décrivent tout, et puis … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Un commentaire

IMOUZER DU KANDAR – HISTOIRE 35

Je ne vous dis que ça : il y a foule ce soir chez Kader. Son nouveau grand écran ultra plat s’allume alors que le ciel rosit de plaisir et de fatigue : le roi va parler, le soir tombe … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | 2 commentaires

La balade de la mort

Depuis 15 jours en vadrouille chez des amis dans un hameau perdu après les sources de l’Oum-er-Rbia. Pas d’électricité le soir mais des histoires de sorcellerie autour de la lampe berbère. Sentir ailleurs – sentir ici La mort ne me … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Jouer avec la Cène de Prévert

Il leur a lavé les pieds Et le dernier il s’assied. Ils sont treize à table, Tout se dire avec des mots affables. Un chêne a été abattu pour cette cène, Pas un n’y pense ni n’a de peine. Ils … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | Un commentaire

Le cri

C’est ici, sur cette hauteur délaissée du Kandar que je viens en catimini m’exposer à un geste venu du passé. Nos lointains ancêtres, contrairement aux anglo-saxons actuels n’auraient pas pris au sérieux la psychanalyse. Non, je vous le dis : … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Un commentaire

C’est étonnant !

Chaque fois que Kader m’a accompagné sur le grand Kandar il s’est passé quelque chose de subtil, tellement inoffensif que je ne m’en suis pas aperçu. Ce soir, devant le thé à la menthe qui me pousse quotidiennement au bilan, … Continuer la lecture

Publié dans Débat d'idées, Imouzer du Kandar | 3 commentaires

Le vide

Lorsque l’on connaît le pouvoir de notre imagination on choisit son canapé et on oublie la vie qui nous pesait et cette vie, ancienne blessure, ne fait plus mal sauf d’avoir fait mal. Alors nous subissons nos morts en pure … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | 3 commentaires

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 30

Le mot BEAUTE couvre les choses qui n’existent pas, mais mes pas sur le Kandar sont bien réels, sentir comme on regarde, penser comme l’on marche, écouter comme on a peur. Le mot beauté couvre ces choses en échange du … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | 2 commentaires

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 29

Il y a fort longtemps, alors que je pensai ne rester qu’un an, je me posai la question : « Pourquoi suis-je ici et non ailleurs ? ». Etre vivant quelque part, c’est avoir trouvé l’endroit où pouvoir porter les rêves du … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Tricherie salutaire

Parmi mes plus beaux moments vécus ici, à Imouzer du Kandar, une bonne partie le furent dans cette arrière cour du bar de Kader, théâtre lunaire représentant la terrasse d’un impossible palais. Ainsi, comme en ces jours où monte l’orage … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | 2 commentaires

Et pourquoi pas un poème tout simple ?

Dans mon pays, les tendres preuves du printemps et les oiseaux mal habillés sont préférés aux buts lointains. La vérité attend l’aurore à côté d’une bougie. Le verre de fenêtre est négligé. Qu’importe à l’attentif. Dans mon pays, on ne … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire

La gaîté de l’air

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 27 Dans la cour de l’épicerie de Kader _ l’heure du thé, mes interlocuteurs français sont excités comme des puces : Akioud (4.030 m) – Ras (4.083 m) – Timesguida (4.088 m) … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | 2 commentaires

La femme adultère

ALBERT CAMUS Au milieu de l’escalier, la brûlure de l’air dans ses poumons devint si coupante qu’elle voulut s’arrêter. Un dernier élan la jeta malgré elle sur la terrasse, contre le parapet glacé qui lui pressait maintenant le ventre. METAPHORE … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | 5 commentaires

Voyage sans soucis

Seuls ceux qui ont vraiment voyagé ont ressenti ce qu’est le regret d’un paysage routinier. On avance dans cet inconnu très beau et notre modernité transforme la beauté en lenteur puis en langueur. Ainsi la poussière passe du jaune au … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 26

Voilés. Un américain et sa compagne sont arrivés en ville. On a déjà mangé ensemble la veille et là, devant la mosquée d’Imouzer on rencontre Ali le marchand de tapis avec son épouse voilée. Il s’adresse aux américains : « Alors … Continuer la lecture

Publié dans Français, Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

MORNE BRUME

Sous-titre : Ils sont marrants les gens dans la brume _ Pierre rêve du Japon. C’est l’histoire d’un mec qui disait que l’oasis n’est pas au centre du désert mais à côté, en dehors. Il nomma son oasis et mit … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 25

Passé le premier sentiment de beauté facile ou de méditation on peut trouver la mer ridicule. Toute cette eau, tout ce bruit, ce remue-ménage ! Ce matin, une dissonance m’a facilité le retour à l’état de veille, un soupçon d’anormalité. … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 24

Temps maussade, nuages gris, départ de Fès, le taxi a une étoile sur le capot et 640.000 au compteur, en route vers Imouzer, mon monde à moi, mon monde au milieu des choses et du monde, du début à la … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 22

Ah, le Kandar ! Etonnant d’aimer ce que personne n’aime. Ailleurs on ne sait pas qu’il existe et ici il n’apporte que la grêle. Je suis préparé à partir un jour car je connais l’avenir sans connaître le détail qui … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 21

Un ami qui vient me voir de France, c’est la première fois et cela mérite un bon tajine chez Kader. Prends le tajine de coings c’est sa spécialité. Aïcha ! Je te présente la vraie patrone de ces lieux. Aïcha, … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

La lisière de l’enfance

Lorsque j’étais petit enfant dans une ville blanche, immense et étrangère, ma mère était craintive de tout. Ne pas s’éloigner de l’immeuble, ne pas aller dans le quartier du port, ne pas se baigner dans les trois heures suivant le … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | Un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 20

2 thés à la menthe chez Kader. Youssef (Joseph) : … ji descendais le Cours de la Marne vers la gare, y avait tous li rades chauds, les culs ! Mamaaaan ! ti m’écoutes ? … on buvait une pitite … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 19

Quelle pluie ! Mais la pluie ne freine que ceux qui s’accordent des projets. Les pieds boueux et la tête encore dans les nuages que j’ai traversés par les crêtes du Kandar, je lis un message qui a suivi son … Continuer la lecture

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 18

ELLE : J’ai vu un hôpital à Hiroshima. LUI : Non ! Tu n’as rien vu à Hiroshima.

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Comprendre est un voyage

Comprendre : Etymologiquement « Prendre en soi ». Ce n’est pas satisfaisant comme explication, et surtout, cela ne donne pas envie – car qui désire être envahi ? Ici, à Imouzer du Kandar, chèrement acquise, toute ma liberté me permet de m’adonner … Continuer la lecture

Publié dans Débat d'idées, Imouzer du Kandar | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 17

Je n’aime pas les coiffeurs bavards.

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 16

J’aime IMOUZER du KANDAR !

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | 2 commentaires

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 15

Se tourner vers nos rêves nous protégerait de l’erreur ? Même pas !

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Un commentaire

Je ne suis rien du tout

Au bout d’une impasse du quartier des Chartrons, deux dames peignent.

Publié dans Textes sans connivence | 3 commentaires

08/08/2008 Caresse de la nature

08/08/2008 14h30 : Quartier Saint-Michel à Bordeaux le vent se lève.

Publié dans Textes sans connivence | 3 commentaires

Les dos de la poussière

De face et dans le discours nombreux sont les guerriers de la vie, des maréchaux d’empire soulignant leurs victoires sous des étendards mal définis. A l’heure de l’au revoir, lorsqu’on prend la peine de se retourner, leurs dos sont des … Continuer la lecture

Publié dans Textes sans connivence | 2 commentaires

Un an à Imouzer du Kandar – Histoire 14

Je n’espère même pas dormir, alors je pense à ma bibliothèque restée là-bas. Et cette absence me fait prendre conscience que lire l’inconnu m’ennuie.

Publié dans Imouzer du Kandar | Marqué avec | Laisser un commentaire

La guerre des mondes

Bordeaux … quartier du bassin à flot.

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire

Promesse non tenue

Nous sommes quatre, on s’assoie et je dis : « J’espère que ça sera bon, en tout cas la vue est somptueuse.

Publié dans Textes sans connivence | 3 commentaires

Pourquoi écrire cette lettre ? – Acte 4/4 (fin)

ETERNEL RETOUR DE L’OUBLI

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire

Pourquoi écrire cette lettre ? – Acte 3/4

ETERNEL RETOUR DU BONHEUR

Publié dans Textes sans connivence | 2 commentaires

Pourquoi écrire cette lettre ? – Acte 2/4

ETERNEL RETOUR DE LA SOLITUDE

Publié dans Textes sans connivence | Laisser un commentaire